EuroCoc > EuroCoc Blog > Top 10 des mythes sur l’achat en ligne de certificats de conformité

Top 10 des mythes sur l’achat en ligne de certificats de conformité

(qui vous feront économiser beaucoup d’argent)


Après avoir constaté ce qui se passe sur le marché des COC, nous avons dressé la liste des erreurs que commettent le plus fréquemment les acheteurs en ligne. Vous trouverez ci-dessous la version rapide du top 10 de ces dernières, suivie par l’article complet.

Mythe #1 : Quelqu’un qui parle ma langue connaît forcément le produit.
Mythe #2 : S’ils ont une assistance téléphonique, c’est que le service est bon, n’est-ce pas ?
Mythe #3 : Je peux facilement déterminer moi-même si le site web est crédible.
Mythe #4 : Travailler avec des entreprises nouvellement arrivées sur le marché va être avantageux en termes de prix.
Mythe #5 : Un site web au design basique implique des prix abordables.
Mythe #6 : Que la TVA soit incluse dans le prix ou pas ne me concerne pas.
Mythe #7 : Il vaut mieux acheter le COC au meilleur prix possible.
Mythe #8 : Plus la livraison est rapide, plus l’entreprise est professionnelle.
Mythe #9 : Les règlements en ligne sur internet sont totalement sécurisés.
Mythe #10 : J’ai trouvé le Saint-Graal – la solution la moins chère du marché !

Un certificat de conformité (COC) est tout simplement le « certificat de naissance » d’un véhicule. Il s’agit d’un document établi par le constructeur automobile indiquant toutes les informations importantes pour un véhicule spécifique. Le document initial est fourni gratuitement au premier propriétaire lors de l’achat du véhicule. Les choses se compliquent dès lors que le propriétaire perd le COC, ou qu’il souhaite vendre son véhicule à l’étranger.

Acheteurs, prenez-garde ! Les importateurs et exportateurs d’automobiles européennes cherchent désormais de plus en plus à avoir des certificats de conformité et l’on trouve donc de plus en plus d’entreprises frauduleuses qui émergent pour profiter de vous et de votre portefeuille. Un certificat de conformité vous coûte généralement entre 120 et 300 euros (parfois même plus), ce qui peut représenter un poste de dépense onéreux en fonction de votre situation financière. Partant de là, les fournisseurs de faux COC ont trouvé l’idée parfaite pour vous arnaquer. Réfléchissez-y, escroquer 10 personnes de 300 euros par mois représente un salaire tout à fait convenable. S’il s’agit d’une affaire rentable, retenez cependant que c’est totalement illégal !

Il existe de nombreuses entreprises frauduleuses sur le marché (sites internet, portails en ligne) qui vous proposent des COC à prix réduit, voire même aux tarifs standards. Tout semble aller pour le mieux jusqu’à ce que le colis n’arrive jamais… Et après des semaines à attendre un COC imaginaire, vous vous retrouverez les poches vides et vous n’aurez plus que vos yeux pour pleurer. Mais nous sommes là pour vous éviter tous ces problèmes !

Nous avons élaboré une liste reprenant les 10 mythes auxquels il convient de faire attention lors de l’achat d’un nouveau certificat de conformité. Lisez-les attentivement et soyez assurés de ne pas vous faire arnaquer. Ne tombez pas dans leur piège !

Mythe #1 : Quelqu’un qui parle ma langue connaît forcément le produit.

La meilleure garantie indiquant qu’une entreprise est en mesure de traiter des demandes de COC pour des voitures en provenance de l’UE est de disposer d’un service client polyglotte et n’étant PAS destiné à un marché national unique. Les fournisseurs opérant dans une seule langue se concentrent habituellement sur un marché et n’ont de ce fait pas l’expérience des échanges transfrontaliers. Cela peut sembler ne pas être important, mais obtenir un COC rapidement et à un bon prix implique une communication quotidienne avec des fournisseurs répartis sur l’ensemble du continent européen.

Certaines entreprises qui vendent des certificats de conformité limitent leurs services à quelques marchés. Mais si vous cherchez à éviter les arnaques et à obtenir la meilleure qualité de service au meilleur prix, il est préférable de faire appel à une entreprise de professionnels ayant une expérience à l’échelle européenne.

Mythe #2 : S’ils ont une assistance téléphonique, c’est que le service est bon, n’est-ce pas ?

Faux! Par définition, une assistance téléphonique est une ligne téléphonique directe créée pour un usage spécifique, notamment pour les situations d’urgence. Décrochez le téléphone, appelez l’entreprise pendant leurs heures d’ouverture et jugez par vous-même. Parlent-ils plusieurs langues ? Quels sont les horaires de l’assistance téléphonique ? Êtes-vous accueilli par une personne réelle au bout du fil ou êtes-vous redirigé vers un système de messagerie vocale automatique ? Voilà les trois questions qu’il faut se poser lorsque l’on recherche un fournisseur de COC fiable.

Mythe #3 : Je peux facilement déterminer moi-même si le site web est crédible.

N’oubliez pas de vérifier les commentaires clients sur le fournisseur de COC. Vous pouvez par exemple visiter le site web https://www.signal-arnaques.com, où vous trouverez les retours de clientèle d’entreprises basées en France. Étant donné que les certificats de conformité sont répandus en France, la plupart des entreprises s’adressent au marché français (ainsi que les entreprises frauduleuses). C’est la raison pour laquelle une recherche en amont vous aidera à économiser de l’argent. Tapez le nom de la société auprès de laquelle vous souhaitez acquérir un COC et voyez par vous-même. Assurez-vous cependant de vérifier le nom de l’entreprise plutôt deux fois qu’une, car de nombreuses sociétés frauduleuses utilisent en effet un nom très proche de celui d’une société respectable, ce qui est un des plus vieux trucs du monde. Prendre une petite minute pour se consacrer à cette recherche peut vous faire économiser des centaines d’euros.

Mythe #4 : Travailler avec des entreprises nouvellement arrivées sur le marché sera avantageux en termes de prix.

Bien que les start-ups s’avèrent effectivement capables de à bousculer n’importe quel secteur d’activité, il faut réfléchir à deux fois avant de verser votre argent durement gagné à une entreprise en pleine phase d’apprentissage. Optez donc pour une entreprise ayant un historique de fournisseur de COC reconnu. Comme pour toutes choses dans la vie, la compétence vient avec l’expérience. N'optez pas systématiquement pour la solution la moins chère, car elle pourrait finalement vous coûter plus cher que ce que vous aviez prévu.

L’affiliation d’une entreprise à d’autres associations professionnelles est un bon indicateur de la qualité de service. Les professionnels font confiance aux professionnels, ne vous laissez donc pas berner par des start-ups qui n’ont pratiquement aucune expérience en la matière. Afin d’obtenir des références pertinentes, vérifiez leur site internet, leurs partenariats, vous pouvez même appeler les associations auxquelles elles déclarent être affiliées. Ceci s’applique tout particulièrement aux professionnels ayant besoin de commander de nombreux certificats de conformité dans le cadre de leur activité. Il y a de bonnes chances qu’une entreprise bien établie offre un programme VIP dédiés aux professionnels commandant plusieurs COC à la fois, n’hésitez donc pas à les rechercher !

Mythe #5 : Un site web au design basique implique des prix abordables.

Et surtout une qualité moindre …. On dit qu’il ne faut pas juger un livre à sa couverture, mais nous parlons de COC ! Ne sous-estimez pas le design du site web. Observez scrupuleusement si le site web présente un aspect professionnel, si son design est louche, il y a des chances pour que l’entreprise le soit aussi ! Nombreuses sont les entreprises frauduleuses sur le marché qui ne s’occupent pas du design de leur site web. La seule chose qui les intéresse est de vous prendre votre argent sans le moindre remord. Tous les goûts sont dans la nature en matière de designs de sites web, cependant il est raisonnable de penser que si vous vous apprêtez à dépenser plus d’une centaine d’euros pour un certificat de conformité, vous avez probablement de l’expérience dans les achats en ligne. Le site web doit être clair et organisé ; il doit permettre une navigation facile et intuitive, le numéro de téléphone doit être visiblement affiché et les prix et conditions de vente doivent être exposés clairement et en toute transparence. Un design basique indique que la société l’est tout autant, ainsi que ses services client et de livraison. Voulez-vous vraiment tenter le diable en choisissant une entreprise bon marché simplement pour économiser quelques euros ? Mettez-vous à leur place pour un moment. Ils veulent votre argent mais ne peuvent pas s’offrir un site web digne de ce nom ? Comment peuvent-ils réussir avec un site web qui ne ressemble à rien ? Épargnez-vous des soucis et restez loin d’eux !

Mythe #6 : Que la TVA soit incluse dans le prix ou pas ne me concerne pas.

Il s’agit d’un problème qui arrive bien trop souvent. Le site web n’indique pas clairement si la TVA est incluse dans le prix ou non. De nouveau, si vous n’en êtes pas certain (et si vous souhaitez malgré tout faire affaire avec une telle société), il suffit de les appeler et de leur demander en personne. Gardez cependant à l’esprit qu’une entreprise fournissant véritablement des COC ne vous ferait jamais appeler pour obtenir cette information, elle serait clairement indiquée sur leur site web. Si aucune mention concernant la TVA n’est faite, il y a deux possibilités : soit il s’agit d’une arnaque, soit votre récapitulatif de commande affichera un prix bien plus élevé qu’originellement prévu. Les professionnels assujettis à la TVA ont la possibilité de ne pas la payer ou de la recouvrir ultérieurement. Les entreprises professionnelles doivent s'assurer que leur fournisseur est en règle avec la TVA, sinon, cela pourrait se terminer par une visite désagréable des autorités fiscales.

Mythe #7 : Il vaut mieux acheter le COC au meilleur prix possible.

Comme précédemment mentionné dans le Mythe #6, le prix indiqué sur un site web ne correspond pas forcément au prix final. Il s’agit du b.a.-ba de l’arnaque. Certaines sociétés fournissant des COC accepteront votre commande de COC à bas prix. Lorsque ce dernier arrivera, ils vous appelleront et vous réclameront un paiement supplémentaire. Ils invoquent habituellement des frais imprévus. Voici l’astuce : le COC arrive sur leur bureau après avoir été envoyé par le fournisseur, mais vous n’en êtes pas informé. Le certificat de conformité vous est absolument nécessaire pour pouvoir obtenir vos plaques d’immatriculation. Vous les appelez donc et ils vous informent alors d’un petit problème (par exemple : le COC est coincé à la poste, retenu par le fournisseur, etc.) ; mais avec un paiement supplémentaire de 50 euros, ils seront en mesure de résoudre ce problème rapidement. Imaginez-vous à court d’idée et désespéré à l’idée de pouvoir un jour circuler avec le véhicule, vous décidez donc de vous prêter au jeu et de payer le supplément – après tout, ce n’est que 50 euros. En revanche, il s’agit là du modèle économique de cette société qui, bien qu’il s’avère très rentable, n’en reste pas moins illégal. Une entreprise professionnelle ne changerait jamais les prix de cette façon !

Mythe #8 : Plus la livraison est rapide, plus l’entreprise est professionnelle.

Les sociétés qui revendent des certificats de conformité par internet ne les créent pas elles-mêmes. De ce fait, elles doivent les commander auprès du constructeur automobile et attendre qu’ils soient livrés à leur adresse. Les informations doivent être vérifiées avant l’envoi vers le client. Afin d’accélérer le processus de livraison, il est possible de choisir son transporteur au moment de valider la commande, mais il reste très difficile de faire travailler les constructeurs automobiles plus rapidement. Lors des fermetures d’usines du mois d’août pour les vacances, le délai de livraison peut être prolongé de 30 jours, et même plus. Durant le reste de l’année, le délai d’exécution d’une commande de COC est habituellement d’une semaine au minimum. Ne prenez pas votre décision en fonction des délais de livraison. Si ces derniers sont trop rapides, il peut s’agir d’un piège pour vous prendre votre argent avant de disparaître.

Mythe #9 : Les règlements en ligne sur internet sont totalement sécurisés.

La sécurité est l’aspect le plus crucial des règlements en ligne !!! Vérifiez toujours si le portail de paiement est vérifié et sécurisé. Habituellement vous pourrez en faire le constat au moment d’effectuer votre paiement. Le portail de paiement doit être crypté et le symbole du protocole HTTPS visible dans le navigateur. Vous pourrez régler soit directement via un système bancaire, soit via l'une des nombreuses sociétés fournissant des technologies de paiement disponibles sur le marché. De nombreux sites (comme PayPal) vous offrent même la possibilité de récupérer votre argent si le motif est valable.

Mythe #10 : J’ai trouvé le Saint-Graal – la solution la moins chère du marché !

Les prix annoncés par la société sont nettement inférieurs aux prix de ses concurrents sur le marché ? Vous avez peut-être tiré le gros lot mais les chances sont grandes que cela soit trop beau pour être vrai et qu’il s’agisse d’une arnaque ! Petit rappel pour ne pas tomber dans le piège : le prix d’un COC n’est jamais inférieur à 120 euros. Le prix d’un COC reflète la politique tarifaire des constructeurs automobiles, qui ont besoin de faire un bénéfice après avoir déduit leurs frais administratifs. Par conséquent, ils factureront un prix élevé pour le « certificat de naissance » d'un véhicule, c’est-à-dire le certificat de conformité. Les sites web professionnels dédiés à la vente de certificats de conformité n’appliquent qu’une petite marge, qui fait que leurs tarifs ne divergent que très peu. Toute remise importante devrait donc immédiatement vous inciter à vous méfier.

Mythe EXTRA : Je viens de me faire arnaquer, je ne peux plus rien faire…

La meilleure façon « d'aider » une entreprise frauduleuse à continuer ses « affaires » est de s'en aller sans rien faire. Si vous avez été arnaqué par une entreprise frauduleuse, poursuivez-la ! Tous les pays ont leurs propres réglementations et protections face à la fraude et il existe généralement toujours un moyen de déposer une plainte contre un commerçant en ligne. Le plus simple est sans doute de déposer une plainte auprès de la police et / ou d’intenter des poursuites. Le minimum que vous puissiez faire est de laisser un commentaire négatif sur la page Facebook, LinkedIN ou Trust Pilot de la société. Si vous avez payé sans jamais recevoir votre COC, il s'agit d'un vol, qui doit être traité comme tel. Ne laissez pas d’autres personnes tomber dans le même piège ! Agissez !

Nous espérons que grâce à cet article, vous êtes maintenant un acheteur de COC averti, qui ne deviendra pas la proie des prédateurs d’internet qui ne cherchent qu’à voler votre argent. Nous vous souhaitons bonne chance dans votre achat d'un certificat de conformité et dans votre recherche du meilleur fournisseur de COC possible.
06. 04. 2020 / / 0 Commentaires

Commentaires